« Le burnout ou syndrome d’épuisement professionnel se traduit par un épuisement physique, émotionnel et mental résultant d’une exposition à des situations de travail émotionnellement exigeantes » (Schaufeli WB and Greenglass ER.)

Le burnout : qu’est ce que c’est ?

Employé pour la première fois dans les années 70, ce verbe anglais signifie originellement « griller« , « s’éteindre« . Le burnout a des effets sur le corps et sur le psychique, il est souvent la résultante d’un stress chronique. Initialement utilisé pour décrire l’épuisement dans l’environnement professionnel, on considère à présent plusieurs types de burn-out : le burn-out professionnel, le burn-out parental, le burn-out des aidants.

Crédit Photo : Hans

Crédit Photo : Hans (Pixabay)

Comment le reconnaître ?

Le diagnostic est posé par les professionnels de santé :  médecin, psychiatre, etc.

Le burnout est généralement caractérisé par 3 dimensions (travaux de Christina Maslach)

  • Un sentiment d’épuisement émotionnel (« Je me sens vidé de ma substance »)
  • Le cynisme où un sentiment de négativité lié aux autres et à son travail
  • Le sentiment de non accomplissement personnel et d’efficacité professionnelle réduite
Fatigue Stress Image re rawpixel sur Freepik

Crédit Photo : Gerd Altmann (Pixabay)

Le burn out se traduit d’abord par des signes physiques (fatigue permanente,etc.) ainsi que de la souffrance psychique (vide émotionnel, irritabilité, etc.)

       Des manifestations :

  • Crises d’angoisse ou de panique
  • Difficulté à se concentrer
  • Troubles du sommeil (réveils, insomnie, cauchemars , etc.)
  • Tensions musculaires et douleurs corporelles
  • Mauvaise digestion, troubles du transit intestinal
  • Migraines, Maux de tête
  • Mauvaise estime de soi
  • Perte de confiance en soi / en l’autre,
  • Désinvestissement des relations sociales
  • Évitement de situations difficiles
  • Troubles de la mémoire

Comment faire pour sortir de l’impasse ?

Pour traverser cette période difficile, il est important de se faire accompagner par un psychiatre, un médecin. En complément, les apports de la réflexologie plantaire , la somatothérapie et l’hypnose sont des aides efficaces. Dans un premier temps, il est souvent urgent de retrouver de la détente,  du confort dans ce corps souvent oublié et souffrant ; l’apaisement physique et mental survient dès les premières séances. Par la suite, une élaboration plus profonde permet de mettre à jour tout ce qui ne convient pas ou plus et qui a besoin d’être changé ou ajusté.

Se retrouver se recentrer hypnose somatotherapie

crédit photo : Wirestock (Freepik)

Rencontre avec une personne qui est passée par un burn out

Cela fait plusieurs années qu’une personne est en arrêt maladie pour un burn-out et ne voit pas d’amélioration. Elle est suivie en parallèle par un psychiatre. Elle vient car ce n’est plus vivable pour elle :  les manifestations dans sa vie sont trop handicapantes. Elle a un niveau de stress très élevé,  des crises de panique, une oppression au niveau de la poitrine, une respiration de petite amplitude, des douleurs musculaires dans tout le corps, des troubles du sommeil, des cauchemars, et une impossibilité de travailler.

Un cheminement pour Mieux-Être

crédit photo  Freepik

Et … se retrouver

Les ressentis et les changements dans son corps et dans sa vie

Première phase : Les premières séances consistent en des séances d’hypnose alternées avec des séances de massages sécurisant et relaxants pour quitter cet état de stress permanent dans lequel aucun repos n’était possible : retrouver de la détente. La réflexologie plantaire a permis de cibler précisément le système nerveux, libérer le diaphragme, redonner une ampleur respiratoire et aider à retrouver un corps confortable.

Deuxième phase : La réflexologie est orientée durant une dizaine de séance sur les systèmes suivants : le diaphragme, des manipulations ostéo-articulaires du bas, du haut, le système respiratoire, le système nerveux et endocrinien, le système digestif, la circulation cardiovasculaire, le système génital et urinaire. Suite à ces séances, le bien-être continue, augmente entre les séances et s’installe durablement. Au fur et à mesure emerge tout ce qui avait besoin d’être écouté : retirer les masques, sentir ce qui est bon pour soi, se respecter, mettre des limites pour soi et avec les autres, se redécouvrir.

Avec le relâchement corporel et mental, le sommeil s’améliore , la personne retrouve de la chaleur dans son corps, de la joie dans sa vie. Elle a de plus en plus de confort dans les muscles et les articulations et plus de souplesse (relativement à l’état précédent). Elle prend conscience de ses besoins, apprend à être à l’écoute d’elle-même, de son corps ; elle ré-apprend à prendre soin d’elle.

Troisième phase : Consolidationchangements et nouveaux positionnements dans sa vie personnelle. Elle intègre des respirations quotidiennes, des étirements, de l’auto-massage afin de prendre soin d’elle et de son corps, adapte son alimentation à ses besoins.  Elle a repris un travail et se sent heureuse d’y aller !

Vous avez des questions : pour en savoir +

Envoyez votre message via le formulaire de contact ou par téléphone :

Appeler